" "
Sciences Po | Library - New window

Guides thématiques

PUBLICATIONS

CHOISIR UNE REVUE

Chaque année, plus de 2,5 millions d'articles scientifiques sont publiés dans quelques 30 000 revues à comité de lecture. Comment se repérer parmi cette offre foisonnante ? Quels sont les bons réflexes à adopter pour choisir une revue ? Retrouvez sur cette page quelques conseils pratiques pour vous aider sur votre chemin de publiant. 

 

Où publier quand on est un jeune chercheur ?

  • Privilégiez les revues dont la thématique est proche de votre sujet de recherche ou dans lesquelles publient les membres de votre laboratoire (pensez, par exemple, à consulter les bases de données spécialisées et les bibliographies des articles publiés sur votre sujet)
  • Surveillez les appels à contribution et notamment l'agenda Calenda qui recense les appels en SHS pour les revues et les colloques

 

Comment choisir une revue ? 

  • Renseignez-vous sur la revue en consultant attentivement son site web et les conseils aux auteurs (public visé, type d'article publié, langue de publication...autant d'informations indispensables pour éviter de soumettre un article qui ne correspond pas aux attentes de la revue !)
  • Évaluez la notoriété et la visibilité de la revue en vérifiant par exemple la composition du comité de lecture (privilégiez les revues à comité de lecture international et composées d'experts reconnus dans leur domaine) et en consultant les sites dédiés (cf. l'encadré "Notoriété des revues")
  • Prenez connaissance du modèle économique de la revue (est-ce que la revue fait payer les auteurs ou les lecteurs pour rendre les contenus accessibles ?) et des délais de publication qui peuvent varier de six mois à un an, voire plus !
  • Informez-vous sur les contraintes juridiques (ne cédez pas tous vos droits à l'éditeur, sinon vous ne pourrez plus diffuser librement votre article, sauf si vous choisissez de publier dans une revue en open access)
  • Enfin, restez vigilant sur les revues prédatrices (méfiez-vous quand on vient vous chercher !)

 

Des outils pour vous aider !

  • Think.Check.Submit (des questions à se poser avant de soumettre son papier pour vérifier la qualité scientifique, le modèle économique et le degré d'ouverture de la revue)
  • Quality Open Access Market (QOAM) (évaluation qualitative réalisée par la communauté scientifique avec la création d'un Journal Score Card pour chaque titre calculé selon les avis émis)
  • Compass To Publish  (une série de questions pour évaluer l'authenticité d'une revue)
  • B!SON, un nouveau service de recommandations de revues en accès ouvert 

PUBLIER DANS UNE REVUE EN ACCES OUVERT

"La revue en libre accès (open access journal) est une revue scientifique qui répond aux exigences de qualité des articles (comité de lecture, etc.)  mais qui a un mode de financement permettant une diffusion aussi large que possible, sans restriction d’accès et d’utilisation. Cependant il ne faut en aucun cas assimiler le libre accès et la gratuité. Fabriquer et diffuser une revue en libre accès cela a un coût."

Odile CONTAT. Publications scientifiques et libre accès : une mise au point sur le « Gold Open Access ». In CORIST-SHS, Correspondants IST-SHS17 décembre 2012. 

Les avantages

  • Diffusion facilitée des résultats de recherche
  • Visibilité renforcée des travaux scientifiques
  • Augmentation du taux de citation
  • Accroissement du nombre de téléchargements

 

En France selon le dernier baromètre de la science ouverte, 62% des publications scientifiques françaises publiées en 2020 sont en accès ouvert

 

 

Les différents modèles de revues 

On compte aujourd'hui plus de 16 000 revues en libre accès (source DOAJ) aux modèles économiques variés : 

  • La revue en accès ouvert et entièrement gratuite, où les articles sont accessibles immédiatement après publication ; ces revues sont le plus souvent financées par un organisme comme une fondation
  • La revue en accès ouvert payant (APC) ou modèle auteur-payeur (des frais de publication ou APC sont demandés aux auteurs et payés par le laboratoire), également appelé modèle full gold
  • La revue hybride, disponible sur abonnement mais dont certains articles peuvent être diffusés en accès ouvert moyennant le paiement d'APC (article processing charges) ; la plupart des éditeurs traditionnels proposent ce modèle
  • Le modèle freemium avec des contenus librement accessibles mais des services payants (c'est le modèle de la plateforme OpenEdition) 
  • La voie diamant où la publication et la diffusion sont totalement gratuites pour le lecteur et pour l'auteur ; son modèle économique repose sur des moyens publics

 

Choisir une revue en open access 

 

 

Connaître la politique des éditeurs

  • SherpaRomeo, le site de référence en anglais pour connaître les modalités de diffusion des revues
  • Mir@bel, son équivalent français
  • Willo, logigramme développé par l'Université de Lille

Identifier les revues en accès ouvert 

  • DOAJ (Directory of Open access Journals), le plus important répertoire de revues en accès ouvert 
  • Scielo (Scientific Electronic Library Online), portail de littérature scientifique diffusant la recherche en Amérique latine
  • Persée, portail présentant les collections rétrospectives de plus de 100 revues francophones (Les Annales, Revue française de science politique, etc.)
  • OpenEdition Journals, portail des revues en SHS
  • Erudit, son pendant canadien

 

OpenAPC, une initiative qui recense les données sur les APC des universités et institutions de recherche

 

DES QUESTIONS ?

Delphine LERECULEUR

 

delphine.lereculeur@sciencespo.fr
+33 (0)1-45-49-53-14

   

Permanence à la bibliothèque de recherche tous les mercredis de 13h30 à 16h

NOTORIÉTÉ DES REVUES

Quelques sites utiles pour vérifier la notoriété et la visibilité d'une revue :

  • Les listes HCERES (Haut conseil pour l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur), uniquement disponible pour l'économie et la gestion
  • Les listes ERIH+ (European Reference Index for the Humanities) de l'European Science Fondation
  • JournalBase, le service de recensement du CNRS des revues en SHS et de comparaison de leur référencement dans les bases de données nationales et internationales
  • DOAJ (Directory of Open Access Journals) pour les revues en open access

REVUES PRÉDATRICES

Ce sont des revues qui publient en open access des articles moyennant le paiement de frais de publication (APC), sans garantir une évaluation par les pairs et avec une démarche commerciale très offensive.

On compte aujourd'hui plus de 10 000 revues prédatrices dont la plupart se trouvent en Asie et en Afrique ! Comment les repérer ? Consultez la liste des indices !

APC ET BPC

Les APC sont des frais de publication demandés par les éditeurs pour financer la diffusion en open access des articles scientifiques. 

Parmi les 16 500 revues en open access que recensent le DOAJ, 24% fonctionnent sur ce modèle. 

Le coût moyen des APC d'une revue full gold est d'environ 1 500 euros tandis que ceux d'une revue hybride tournent autour de 2 500 euros. 

Ce modèle des APC est de plus en plus critiqué par la communauté scientifique car il participe à renforcer les inégalités entre les chercheurs tout en encourageant certains éditeurs à publier davantage et à moindre qualité. 

 

Attention !  les APC dans les revues hybrides ne sont le plus souvent pas pris en charge par les financeurs, comme par exemple : 

  • La Commission européenne et son programme Horizon Europe 
  • L'ANR et tous les financeurs membres de la Coalition S et signataires du plan S (sauf si la revue s'engage à passer intégralement en libre accès dans un temps limité et au sein d'un accord dit transformant)
  • Le CNRS

 

Pensez à toujours vérifier la politique du titre vis-à-vis de l'open access en amont de la soumission !

 

Renseignez-vous pour savoir si vous pouvez bénéficier d'une remise sur les APC : il se peut qu'un accord transformant existe avec votre établissement et permette une prise en charge des APC.

Exemple avec l'accord Read & Publish signé avec Cambridge University Press

P COMME PEER REVIEW

L'évaluation par les pairs constitue un aspect central de la démarche scientifique. C'est elle qui permet de légitimer la qualité d'un article. La majorité des sciences sociales ont opté pour le double blind (les relecteurs ne savent pas qui sont les auteurs et les auteurs ne savent pas qui sont les relecteurs). Mais la relecture ouverte (open peer review) prend de l'ampleur : même les revues les plus prestigieuses suivent de près ces évolutions !

Pour en savoir plus sur les différents modes d'évaluation et les dernières tendances :

Dernière mise à jour: Jun 27, 2022 3:01 PM